Edito

Charles Ange GINÉSY, Président du Département des Alpes-Maritimes

Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ?

La préhistoire en général, et la grotte du Lazaret en particulier, apportent des éléments de réponse à ces questions qui occupent les esprits depuis des siècles.

Située non loin du port de Nice, propriété du Département et classée monument historique depuis 1963, celle-ci est en effet un jalon déterminant pour appréhender l’héritage culturel, biologique et comportemental de l’homme.

Les fouilles menées depuis plus d’un siècle dans ce site préhistorique de renommée mondiale ont montré que les premières populations humaines possédaient d’importantes aptitudes cognitives, insoupçonnées il y a encore quelques décennies. Grâce à une stratégie de subsistance élaborée, à un outillage lithique en pleine mutation et faisant appel à des techniques complexes de taille, l’homme du Lazaret était ainsi en mesure de prélever dans son environnement tout ce qui était nécessaire à la survie du groupe.

Si celui-ci appartenait à une humanité encore multiple, ses descendants néandertaliens finirent par rencontrer les premiers représentants de notre espèce, Homo sapiens. De cet échange, vraisemblablement fugace, il résulte qu’une part infime de l’ADN de l’homme du Lazaret subsiste toujours en nous et continue à se transmettre de génération en génération.

En cela, la grotte du Lazaret rappelle à chacun d’entre nous que nos racines sont communes et que l’homme est le fruit d’une longue évolution ponctuée d’apparitions et de disparitions d’espèces, dont nous continuons toujours à appréhender les modalités.
Si aujourd’hui l’humanité connaît une hégémonie sans précédent dans l'histoire de notre planète, la science, la raison et la sagesse nous imposent l’idée que nous ne représentons pas pour autant le stade ultime de l’évolution du vivant.

Avec l’ouverture de ce site exceptionnel au grand public, le développement des actions pédagogiques, particulièrement en direction des scolaires, et le renforcement des liens avec la communauté scientifique, notamment  à travers de nouvelles campagnes de fouilles, le Département des Alpes-Maritimes a pour ambition de replacer la grotte du Lazaret au cœur des débats sur les origines de l’Humanité.

Charles Ange GINÉSY
Président du Département des Alpes-Maritimes